Championnats de France 2019 de beach wrestling

May 18, 2019

 

Aujourd’hui samedi 18 mai se déroulent, à Balaruc-Les-Bains, les championnats de France 2019 de beach wrestling. Juliette Rondet et Marine Lecour-Grandmaison (LCSJ), deux lutteuses qui figurent parmi nos meilleures performeuses,  y participent dans les catégories suivantes : - 50 kg pour Juliette, -70 kg pour Marine.

 

Quelle magnifique idée que d’allier lutte et bronzette simultanément. Juliette et Marine n’ont pas manqué  l’occasion de s’essayer à cette variante, soit dit en passant, assez fun, de la lutte olympique et de représenter à nouveau les couleurs de La Réunion lors d’un championnat national. Cette compétition sénior, mais qui accepte aussi les juniors en surclassement, a lieu, comme son nom l’indique, sur la plage (dans le sable) et plus précisément sur le terrain de beach soccer de Balaruc-Les-Bains.

Nos deux lutteuses locales pourront se retrouver face à des athlètes provenant d’autres sports affiliés à la FFLDA (Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées) comme le sambo et le grappling. C’est un véritable challenge qu’elles se sont lancées car même si la beach wrestling suit approximativement les grandes lignes de la lutte olympique il y a des subtilités auxquelles les deux réunionnaises ne sont pas habituées :  Tout d’abord le match, d’une durée maximale de 3 minutes, prend fin au bout de 3 points marqués. Si le lutteur parvient à faire toucher une partie du corps (sauf les mains) de l’adversaire au sol ou s’il pousse son adversaire hors de la surface de combat il obtient 1 point ; si le lutteur expose le dos de son adversaire au sol il marque 2 points.

 

Bien que ce championnat de France soit volontairement plus conviviale et simplifié qu’une compétition de lutte olympique la soif de victoire de Marine et Juliette n’en est nullement diminuée, elles feront tout pour viser la première place. En sachant que le titre de champion de France leur permettra d’accéder aux Jeux méditerranéens de la plage à Patras (Grèce) en août prochain.

 

En pleine effervescence ces dernières années cette déclinaison de la lutte olympique “véhicule beaucoup de dynamisme et donne un coup de peps dans le  développement fédéral” a déclaré la directrice technique nationale de la FFLDA, Virginie Thobor, dans une interview pour le site officiel de la fédération.

“A terme, l’objectif est également de créer un collectif national Beach Wrestling afin de représenter la France sur les tournois internationaux.

Cette pratique prend également de plus en plus d’ampleur sur la scène internationale et il faut que l’on soit prêts” a ajouté le responsable de la commission de la beach wrestling, Michel Deharbe.

 

DV

 

 

 

 

 

 

 


 

Please reload

Featured Posts

Championnats d'Europe - Les lutteurs réunionnais dans le top 10

August 8, 2018

1/1
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square